L'actualité de la défense en France

Catégorie : Arme de défense en vente réglementée

Modifier des cartouches 12/70 en 12/50 ou refaire ces projectiles pour fusils à pompe

Sur internet, il y a des vidéos qui circulent , comment modifier des cartouches de 12/70 en 12/50, comment faire soit même des balles slug en achetant des cartouches de TRAP moins chères.

Il y a t-il un intérêt?

Effectivement, les munitions SLUG sont plus coûteuses que des munitions de ball-trap , si vous faites abstraction de la balle en plomb et vous avez la possibilité de récupérer du plomb pas cher.

Pour la reconversion, de la munition en 12/70 en 12/50, niveau économie pas grand chose à part le fait de faire sa munition perso.

Il y a t-il un danger ?

Oui, le facteur de danger va être très présent avec des dangers de mutilations, morts, dégradations de votre arme irréversible, mise en danger des autres tireurs sur les pas de tir de votre club de tir.

Transformer une cartouche de BALL TRAP en SLUG est très dangereux, étant donné que la jupe de la cartouche n’est pas adaptée à la balle , ceci engendre une modification artisanal de la jupe et sertissage de la cartouche home-made, un dosage de poudre incertain pour le nouveau projectile, une ouverture de la cartouche hasardeuse, tout cela sans test, vous serez votre propre cobaye.

Avec cette technique à but économique , il y a aura de grande chance que la jupe se coince  à mis parcours entre le canon et la balle, ceci entraînera une explosion ou une explosion à la prochaine cartouche.

Ci joint un exemple en photo d’un Fabarm STF12.

Impressionnant n’est ce pas!

Transformer une cartouche 12/70 en munition 12/50 létale est aussi très dangereux et irraisonnable, l’adaptation sera aussi artisanale et proposera cette fois-ci à coup sur une explosion suite à la surpression dans la chambre qui n’est pas conçue pour encaisser une telle pression.

Ci joint un exemple en photo d’un Gomm Cogne GC 54.

Que risque t-on?

Ces transformations sont interdites, les munitions sont non normalisées CIP, nous avons déjà parlé de ce sujet dans un article précédent  » modifier son pistolet à blanc » avec le lien COMMISSION INTERNATIONALE PERMANENTE
POUR L’EPREUVE DES ARMES A FEU PORTATIVES , donc si votre arme est détruite vous n’avez que vos yeux pour pleurer , vous devrez encaisser toutes les responsabilités engendrées, destruction de l’arme, mutilation, handicap, mort, blessure …

En conclusion

Cette économie de bout de chandelle, de vouloir jouer à l’apprenti sorcier, vaut-elle le coup de la mutilation d’une main , voir pire …

fusil à pompe

Le fusil à pompe, l’arme de défense optimale ?

Beaucoup d’armes de défense à balle caoutchouc existent en catégorie C, et nous les évoquons souvent sur ce blog. Mais un fusil à pompe tirant des cartouches à létalité atténuée ne les surpasserait-il pas toutes ? Gros plan sur les avantages de ce système accessible à tous les détenteurs d’un permis de chasse, d’une licence de tir ou de ball trap.

Dans une situation de défense, le paramètre le plus important est sans aucun doute la puissance vulnérante de la munition. Dans cette perspective, un fusil à pompe vous permettra de tirer des munitions de calibre 12/67 ou 12/70, aptes à mettre hors de combat les adversaires les plus vindicatifs.

On parle là de munitions dites Gomm Cogn, et par extension de tous les projectiles monolithiques en élastomère proposés par Spartan, Jocker ou Fiocchi. Cette force de frappe sera bien supérieure à ce que pourrait produire un pistolet d’alarme doté d’un lanceur de balles en caoutchouc ou un revolver Safegom. A ce stade, seul le Flash-Ball de Verney Carron peut encore prétendre être en compétition.

Ce qui nous amène directement au second paramètre essentiel : la capacité. En effet, si un policier armé d’un Flash-Ball peut se retrancher derrière ses collègues une fois ses deux coups tirés, ce ne sera pas votre cas. Il est donc nécessaire de pouvoir faire face à des assaillants multiples ou à une échauffourée se prolongeant. Avec un tube magasin pouvant contenir entre 4 cartouches + 1 dans la chambre du canon, le fusil à pompe prend définitivement la main.

Ajoutons à cela un point à ne pas négliger en cas de confrontation : la force de dissuasion de votre arme de défense. De fait trop de lanceurs à balles caoutchouc (efficaces au demeurant) adoptent des formes renseignant immédiatement l’assaillant sur leur statut d’arme non létale. A contrario un mécanisme à pompe bruyamment actionné refroidira les plus téméraires, leur signifiant sans ambiguïté que leur vie est en jeu, même si ce n’est pas le cas.

Depuis le mois d’Août 2018,  la législation à changée, rappelons un peu la classification des fusils à pompe en catégorie C1°d Les fusils à pompe à canon rayé chambrés pour le calibre de chasse en calibre 12 et actuellement utilisés pour la chasse, capacité inférieure à 5 coups, dont longueur totale est > à 80 cm, dont la longueur du canon est supérieure à 60 cm et dont la crosse est fixe.

arcs electriques shocker

Répartition des arcs électriques sur les électrodes du Shocker

Il est fréquent de remarquer que certains shockers électriques avec par exemple 4 électrodes et seulement un seul arc se créer sur deux électrodes uniquement et non deux arcs électriques, pourquoi?  nous allons dans cette article répondre à cette énigme .

Effectivement, sur les armes de défense shocker il y a des électrodes qui sont conçues pour créer un arc et des autres électrodes prévu pour le contact .

Comment fonctionnent ces électrodes de contact ? Ils fonctionnent tout simplement au contact ;-), généralement une réponse cache une deuxième question, mais pourquoi ne créent-ils pas d’arc?

Lors d’un arc électrique, le courant prend le chemin le plus court donc si les électrodes d’un côtés sont plus proches que l’autre, le courant choisira le passage le plus court.

Explication:
L’électricité est en fait un flux d’électrons. Elle résulte d’une différence de potentiel, qui fait que les électrons sont attirés d’un point vers un autre. Quand vous lâchez un cailloux, il est attiré, de la même manière, vers le sol, à cause de la différence de potentiel gravitationnel entre le point d’où vous lâchez et le sol. Sa chute est droite, puisque c’est le chemin le plus court pour lui pour atteindre le point de plus fort potentiel. Pour les électrons c’est pareil. Cependant, ce trajet en ligne droite n’est pas tout à fait réel : les électrons se heurtent aux atomes du milieu qu’ils traversent.

Par contre si vous utilisez un morceau de métal conducteur entre les deux électrodes (ou électrodes de contact) qui ne créent pas d’arc , il y aura un arc électrique étant donné que vous rétrécissez le chemin.

J’ai trouvé ce sujet intéressant puisqu’il revient souvent sur les forums destinés aux armes de défenses, et soit il n’y a pas de réponse ou sinon des réponses très élaborées qui dépassent le niveau BAC donc voici ma réponse simplifiée.

arcs électriques

Pistolet a blanc alias Pistolet d’alarme

Qu’est ce qu’un pistolet a blanc?  Le pistolet à blanc possède plusieurs homonymes , pistolet d’alarme ou même pistolet de défense, il est aussi décliné en revolver d’alarme , cette fois ci la différence et simple le pistolet à blanc se charge à l’aide d’un chargeur contenant entre 4 et 15 munitions et par la simple action du doigt sur la détente celui se met à faire feu.

Pour le revolver à blanc , celui contient ses munitions dans un barillet contenant généralement entre 5 et 6 coups selon les modèles, la aussi l’action du doigt sur la détente fait partir le coup, cependant il faudra soit armer le chien avec le pouce pour réenclencher une nouvelle munitions (simple action) ou appuyer assez fort sur le chien pour armer le chien et tirer (la double action).

Les armes à blanc, ne sont pas considéré comme une vraie arme. Ce sont des répliques d’armes à feu Glock 17, Colt 1911, Beretta 92 Fs ou Colt Python 357 Magnum qui tirent des munitions à blanc ou à agent irritant (souvent appelé munition à gaz) ou des balles en caoutchouc.

Les fabricants sont d’origines Italienne, Turque comme Kimar, Chiappa, Ekol, Bruni….

A quoi sert-il au juste?

Dans un premier temps comme son nom l’indique pistolet d’alarme, il servait à faire fuir l’agresseur en tirant un coup en l’air , petit à petit l’arme évolua, avec les munitions avec agent irritant  CS, OC, celles ci projettent par effet pyrotechnique de la poudre de piment en direction des yeux de l’agresseur afin de l’incapacité tout comme une bombe de défense sauf que la propulsion n’est pas effectuée par la pression du gaz.

Il existe un adaptateur balle caoutchouc qui se visse sur le filetage du canon du pistolet a blanc, pour projeter une balle en caoutchouc de 20mm en récupérant les gaz produit par l’explosion de la munition.

L’acquisition

Cette arme est en vente libre aux personnes majeures : il appartient à la catégorie D – 2 de la réglementation en vigueur. il vous sera demandé une preuve d’identité au choix parmi la liste :

  •  carte nationale d’identité (CNI)
  •  passeport
  •  carte de résident

Flash Ball, l’arme de défense à balle caoutchouc

Le flash Ball est certainement l’arme de défense la plus connue, Celui est en dotation depuis 2002 à la Police Nationale dans le cadre de la sécurité intérieure, il est aussi proposé aux particuliers pour leur défense à domicile.

c’est une arme à balle caoutchouc non-létale propulsant une balle en caoutchouc contenue dans une cartouche, la bille est en caoutchouc est propulsé pyrotechnique à l’aide d’une amorce et de la poudre. La balle pèse un poids de 28g, sa vitesse de propulsion est aux alentours de 100 m/s donnant une puissance de plus de 100 joules.

Pour vous donner une idée un pistolet Airsoft développe une puissance de 0,5 joule est pourtant son projectile single déjà , le Flash Ball du constructeur Français Verney Carron est 200 fois plus puissant, il propulse une bille 140 fois plus lourde.

Autre comparaison la munition de défense en caoutchouc de 44mm de diamètre s’écrase lors de l’impact sur une surface de 35cm2, autant vous dire que niveau puissance l’arme est efficace, donc il est nécessaire de respecter les distances de tir minimum soit 5 mètres et ne pas dépasser une distance de 12 mètres afin de d’assurer un point d’impact sur les jambes ou le buste.

En terme de précision, les groupements sont à l’intérieur d’un cercle de 30 cm à 12 mètres de distance.

Cette arme de défense doit être utilisée uniquement en cas de légitime défense face à un agresseur armé d’une arme équivalente, voulant vous nuire.
Cependant, vous pouvez très bien vous entraîner à manipuler et tirer avec cette arme dans un stand de tir.

Vidéo d’essai de l’Armurerie Auxerre qui met en action le Flash Ball.

Classification:

Cette arme de défense est classée en C-3° « Arme à feu propulsant une balle ou balle caoutchouc non métalliques, qui signifie que le projectile est non létale donc ne peut pas tuer.

Comment acquérir le Flash Ball:

La vente de cet article est réglementée, il appartient à la catégorie C – 3

Il vous sera demandé les justificatifs suivant :

Un justificatif de majorité, au choix parmi la liste :

  •  carte nationale d’identité (CNI)
  •  passeport
  •  carte de résident

Attention : dans le cas où l’adresse de facturation serait différente de l’adresse indiquée sur votre pièce d’identité, merci d’y joindre un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois.

Un justificatif d’acquisition, au choix parmi la liste :

  • Un certificat médical de moins d’un mois
  • Une licence de tir définitive en cours de validité (2016-2017) et tamponnée du médecin
  • Un permis de chasser accompagné de la validation de l’année (2016-2017)

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén